Sélectionner une page

Riz cantonais

1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore d'évaluation)

Préparation

  • poner a hervir agua con bacalao

  • Dans une casserole, nous cuisinons 240 grammes de riz semi long Arroz Cigala avec beaucoup d’eau et de sel. Une fois cuit (environ 18 ou 20 minutes), égoutter et réserver. Pour que le riz reste en vrac, il est très important que nous soyons attentifs à la cuisson, afin que cela ne passe pas et ne finisse pas par coller à la casserole parce que l’eau s’évapore trop vite.

  • Nous coupons les poireaux en feuilles finies, épluchons la carotte et la coupons en dés. Ce mélange de poireau et de carotte donnera un goût merveilleux à notre riz.

    poner a hervir agua con bacalao

  • Nous lavons les champignons et les coupons en lamelles.

  • Dans une poêle, nous mettons un jet d’huile d’olive et sautons les légumes que nous avons déjà coupés.

  • Lorsque les légumes sont plus ou moins pochés, vous pouvez ajouter le maïs et les pois. Rappelez-vous de bien les égoutter afin qu’ils n’aient pas de liquide de conserve et ainsi vous empêcher de sauter au contact de l’huile chaude et vous pouvez vous brûler.

  • Nous avons finalement ajouté le riz au mélange avec les légumes. Si vous voulez, vous pouvez assaisonner le plat avec un jet de sauce de soja. Ainsi, votre assiette passera de riche à très riche. Bon appétit !

    poner a hervir agua con bacalao

  • Ce plat de riz cantonais est une recette complète de légumes sains sautés dans une poêle à l’huile d’olive. C’est donc une recette idéale si vous cherchez une alimentation équilibrée, saine et riche en minéraux et vitamines sans renoncer à de délicieuses saveurs. Dégustez notre riz Arroz Cigala et dégustez un plat exquis et sain. Plus d’idées ? Essayez cette recette de riz aux légumes.

     

Origines du riz à la cantonaise

–Le riz cantonais ou riz cantonais est une variante du riz chinois frit, originaire de la ville du sud de la Chine, Canton. Cette ville s’est érigée comme l’un des foyers les plus importants pour le marché entre les XVIIIe et XIXe siècles, non seulement avec le reste de l’Asie mais aussi avec l’Occident, de sorte que la fusion des cultures et aussi des différentes cuisines était assurée.

–Certains disent que le nom original de ce plat est chow fan, et il est connu comme une recette de l’utilisation de différents ingrédients qui restent d’autres recettes. Dans la recette originale l’ingrédient principal est le riz, cuit et sauté à la forme d’un wok. Il est mélangé avec un mélange de légumes tels que l’oignon chinois et la carotte, ainsi que des morceaux d’omelette d’œuf, crevettes et un peu de viande.
–Dans certaines recettes, il est également mélangé avec de la poudre de curry, qui lui donne une couleur jaune très caractéristique et une saveur différente. Ce riz a de nombreuses variantes selon la zone où il est préparé.

–En outre, le plat a également été exporté hors d’Asie et a fusionné avec la gastronomie propre à de nombreux pays d’Amérique latine, où la population migrante en provenance de Chine et du Japon était très nombreuse. Cependant, dans chaque zone est connu sous un nom différent. Alors qu’en Espagne, on le connaît populairement sous le nom de riz trois délices, au Chili il est appelé comme riz chaufan (un nom assez fidèle à l’original), très semblable au « chaulafán » de l’Équateur. Dans des pays comme la Colombie, le Venezuela et le Honduras sont directement appelés riz frit; au Paraguay, Porto Rico ou Panama est du riz frit.

–Au Pérou, il est populairement connu sous le nom de riz Chaufa, et c’est que dans ce pays en particulier la cuisine chinoise a une grande influence. Le mélange de cuisine péruvienne et de cuisine asiatique est appelé gastronomie Chifa.Il a non seulement des influences chinoises, mais aussi vietnamiennes, coréennes et d’Asie centrale.

Le riz et la cuisine Chifa

–On dit que le terme Chifa vient directement du cantonais, comme notre riz. Il vient de l’union entre les mots chi et fan, qui signifient « manger » et « riz ».Il semble que les Liméniens ont fini par adopter cette expression vers 1930, en entendant les Chinois qui avaient des auberges au Pérou appeler avec cette voix à la table.

–L’histoire raconte que presque tous les migrants chinois qui arrivaient au Pérou le faisaient dans des conditions d’esclavage, étant donné que, bien qu’ils arrivaient avec la promesse d’un contrat de huit ans avec les propriétaires terriens, la plupart d’entre eux s’endettaient trop pendant le voyage. On a commencé à appeler ces immigrés culi ou culis. Ceux qui réussissaient à payer leurs dettes avaient l’habitude de monter des locaux, connus sous le nom d’auberges, où on pouvait aussi passer la nuit.

–Peu à peu s’ouvrirent des fondas qui auraient de plus en plus de renom.C’est ainsi que les classes supérieures de la population liménienne ont accepté dans leur éventail gastronomique des éléments propres à la cuisine des migrants chinois, comme la sauce aigre-douce, ses soupes caractéristiques et, effectivement, le riz Chaufa ou le riz cantonais.

–Ce type de cuisine a également transcendé les maisons. Bientôt, les femmes au foyer commenceraient à incorporer dans leurs plats des ingrédients tels que le gingembre, la sauce soja, la ciboulette et le chou chinois.Le riz cantonais ailleurs dans le monde

–La consommation de riz cantonais ou de riz chinois ne s’est pas limitée au Pérou et à d’autres pays d’Amérique latine.Il s’est également répandu comme plat populaire de la restauration rapide aux États-Unis, en particulier dans la région de San Francisco, un autre endroit où la migration chinoise et japonaise était assez nombreuse.

–En effet, dans cette région, on avait comme un riz propre aux ouvriers chinois qui travaillaient sur les chantiers du chemin de fer, et qui avaient adapté cette recette en raison de leurs faibles ressources économiques. La simplicité et la rapidité avec lesquelles on peut préparer ce plat, en plus de sa polyvalence, donnait aux ouvriers la possibilité de combiner le riz avec n’importe quel autre aliment restant de leurs repas précédents.

–En Espagne, on appelle le riz trois délices. Il est généralement servi avec des morceaux d’omelette française, de petits pois et de crevettes. Bien que les possibilités ici soient infinies. Vous pouvez lui donner, comme dans la recette que nous vous avons proposée, du poireau et des champignons pour faire de ce plat un délice végétarien, ou tout autre type de légumes.

–La vérité est que ce plat de cuisine chinoise est conçu pour obtenir le maximum d’utilisation de tous les ingrédients que nous avons à portée de main pour obtenir un plat savoureux et nutritif en très peu de temps.

Ingrédients

  • 240 g de riz semi long Arroz Cigala
  • 2 petits poireaux
  • 250 g de champignons
  • 1 carotte en dés
  • 1 poignée de maïs en conserve
  • 1 poignée de petits pois
  • Huile d’olive
  • Sauce de soja (facultatif)

Recettes Recommandées